Découverte à l’ANL. Enseignantes en FLE de l’Université Paris Descartes. Janvier 2020


Détails de l'événement

  • Date:

Cette formation a permis de nombreux échanges et réflexions qui ont été fructueux des 2 côtés. Les enseignantes ont beaucoup apprécié notre implication et l’adaptation de la formation à leur contexte. Elles ont  expérimenté les stratégies d’enseignement de l’oral avec leurs propres apprenants pendant la formation. Ce qui les a vraiment marquées.

Les temps forts : les prises en main avec nos étudiants et le retour de nos prestations. Beaucoup d’écoute de la part des formateurs, beaucoup de bienveillance et d’empathie. De bons conseils qui prennent en compte notre situation et notre quotidien d’enseignantes. Merci beaucoup pour cette formation riche et intéressante. Sandrine.

Merci de vous êtres adaptés à nos besoins. Martina

Vous avez attiré mon attention sur des points auxquels je n’avais pas pensé auparavant :  la correction et la stimulation d’écoute par exemple. Marion

En effet, la correction permet à l’apprenant de bâtir sa grammaire interne (implicite) en l’incitant de manière naturelle à reprendre sa phrase corrigée au cours d’une conversation sans passer par un métalangage. La grammaire externe (explicite) sera abordée par la suite en lecture après que la langue est acquise par l’apprenant de manière non consciente, en tant qu’habileté spontanée à communiquer.

Voici un témoignage vidéo d’une étudiante sur qui les enseignantes ont expérimenté l’approche.

Témoignage de Béatrice

Et les apprenants… Que pensent-ils de l'apprentissage avec l'ANL ? Béatrice, étudiante chinoise, en DU FLE à l'Université Paris Descartes témoigne à la suite des ateliers de pratique de la phase orale lors de l'initiation à l'ANL pour l'équipe enseignante du DU FLE Paris Descartes.

Publiée par ANL Formation sur Mardi 11 février 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *